Informatique Outaouais

Informatique Outaouais

Demandez-nous ce que vous avez besoin.

From the blog

Pourquoi Apple a besoin d’un iPhone moins cher

 

Je l’ai déjà dit et je le répète, si Apple veut vendre plus d’iPhone – et les ventes trimestrielles d’iPhone sont une mesure que beaucoup utilise pour juger des performances du géant de Cupertino – alors il lui faut sortir un iPhone moins cher.

Et je ne parle pas de quelque chose du genre de l’iPhone 5c ou de l’iPhone SE.

L’analyste de KGI Ming-Chi Kuo, qui a d’excellents antécédents lorsqu’il s’agit d’anticiper la direction suivie par Apple, a envoyé une note aux investisseurs affirmant qu’Apple pourrait avoir l’intention de sortir deux versions d’un iPhone de 6,1 pouces en 2018. Une déclinaison serait fournie avec une compatibilité Dual-SIM, quand l’autre ne prendrait en charge qu’une seule carte SIM.

Voilà qui semble être un grand départ pour Apple. Après tout, à l’heure actuelle, il n’existe aucun terminal Dual-SIM dans la gamme d’iPhone. Les téléphones Dual SIM sont populaires en Chine et pourraient donner à Apple un avantage sur ce marché très lucratif.

Un iPhone moins cher qui a tout d’un grand 

Mais selon Kuo, une plus grande différence distinguera les deux terminaux : le prix.

« L’iPhone LCD de 6,1 pouces pourrait comprendre un modèle qui supporte DSDS. Si l’iPhone LCD 6,1 pouces est livré avec des modèles DSDS et SIM simple, nous pensons qu’il présentera deux avantages : (1) plus de segments de prix seraient créés, augmentant significativement les livraisons via le modèle SIM simple moins coûteux. Par exemple, si le modèle DSDS se vend entre 650 et 750 $ US, le modèle à carte SIM unique peut être vendu entre 550 et 650 $ US. Et (2) le modèle DSDS aidera à augmenter la part de marché en Chine et sur les marchés professionnels. »

Voici la position actuelle d’Apple. La santé de l’entreprise est mesurée en grande partie par le nombre d’iPhone qu’elle peut livrer au cours d’un trimestre, et les ventes sont actuellement molles. Cela place Apple dans une position difficile : essayer de réécrire l’histoire et cesser de se concentrer sur les ventes unitaires (difficile à faire, d’autant qu’Apple lui-même a mis l’accent sur les ventes unitaires au fil des années), ou essayer de vendre plus d’iPhone.

Et une façon de vendre plus, quel que soit le produit, c’est de réduire le prix. Après tout, cela a fonctionné pour l’iPad.

Apple a déjà joué avec le prix de l’iPhone par le passé. Tout comme l’iPhone X était une expérience sur la manière dont le marché réagirait à un smartphone à plus de 1000 dollars, l’iPhone 5c ou l’iPhone SE était des expériences pour mesurer la réaction du marché à des iPhone moins chers.

Mais ces terminaux présentaient un problème. Afin de ne pas ternir la marque iPhone, Apple a fait en sorte que ces terminaux « économiques » paraissent économiques. L’iPhone 5c est sorti dans des coloris comiques et était en plastique, tandis que l’iPhone SE a adopté un design plus ancien.

Si vous vouliez un iPhone à petit budget, Apple voulait que tout le monde sache que vous aviez opté pour un modèle de ce type. Si ce compromis a fonctionné pour certains, il n’a en revanche pas satisfait les autres clients potentiels.

Sortir une version moins chère de l’iPhone qui ressemble à la plus chère satisferait les utilisateurs qui veulent le dernier look, mais sans dépenser autant d’argent. Et il y a beaucoup – et je veux dire vraiment beaucoup – de terminaux Android dans cette gamme de prix de 550 à 650 $ qui sont tout simplement géniaux (et aussi des smartphones incroyables pour une fraction de ce prix). Et Apple doit le prendre en compte et répondre à cette attente (si c’est ce que ces consommateurs veulent acheter).

Voir aussi notre page
Chiffres clés : les ventes de mobiles et de smartphone

http://www.zdnet.fr/actualites/pourquoi-apple-a-besoin-d-un-iphone-moins-cher-39867294.htm#xtor=RSS-1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *