Informatique Outaouais

Informatique Outaouais

Demandez-nous ce que vous avez besoin.

From the blog

Le président Trump au secours du chinois ZTE

 

Comptez le président Donald Trump comme l’un des nouveaux alliés du fabricant de téléphones chinois ZTE.

ZTE, le quatrième plus grand fabricant de smartphones aux États-Unis, est visé par une ordonnance du Département américain du Commerce qui interdit aux entreprises américaines de lui vendre du matériel ou des services. Cette interdiction, valable pour sept ans, a contraint l’acteur chinois à arrêter ses principales activités.

Une solution entre les présidents US et chinois

ZTE pourrait cependant obtenir un sursis. Trump a tweeté dimanche qu’il travaillait avec le président chinois Xi Jinping à trouver « un moyen » permettant à l’entreprise de redémarrer rapidement son activité.

Cela marquerait un revirement soudain après la sanction sévère infligée par le Département du Commerce à ZTE pour avoir omis de sanctionner ses employés impliqués dans la vente de matériel d’origine américaine à l’Iran.

Trump, qui a fait de la protection des emplois aux Etats-Unis sa marque de fabrique, exprimant sa préoccupation quant aux destructions d’emplois en Chine, cela a de quoi surprendre. Toutefois, ZTE a longtemps mis en avant ses investissements aux US. La société aurait ainsi investi 2,34 milliards de dollars en achetant des entreprises américaines l’année dernière.

Ce n’est pas la première fois que Trump intervient dans des dossiers impliquant des sociétés étrangères. En mars, Trump a fait barrage à une acquisition conduite par Broadcom sur Qualcomm, en raison de ses craintes vis-à-vis du leadership américain dans la technologie 5G.

ZTE a dû stopper son activité, l’interdiction du Département du Commerce l’empêchant d’utiliser des éléments critiques d’Android, y compris l’accès au Google Play Store et aux correctifs de sécurité. En outre, il lui est interdit d’utiliser des outils des opérateurs mobiles pour offrir des mises à jour logicielles et des correctifs de sécurité aux clients de ses téléphones.

La société n’a pas non plus accès aux composants critiques des équipements réseau qu’elle vend à un grand nombre de pays, notamment l’Inde, l’Autriche et l’Italie.

http://www.zdnet.fr/actualites/le-president-trump-au-secours-du-chinois-zte-39868090.htm#xtor=RSS-1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *