Informatique Outaouais

Informatique Outaouais

Demandez-nous ce que vous avez besoin.

From the blog

Snapdragon 7cx : le futur processeur des PC portables ARM à 500 dollars ?

Après les Snapdragon 835 et 850 qui ont introduit une plate-forme ARM en association avec Windows utilisable pour des PC portables, le groupe Qualcomm a dévoilé en décembre 2018 une plate-forme Snapdragon 8cx spécialement pensée pour les ordinateurs portables (et non plus dérivée des smartphones).

Le salon Computex 2019 a permis six mois plus tard de livrer les premiers benchmarks la comparant avec un processeur Intel Core i5 de série U (basse consommation) et de montrer un premier prototype Project Limitless avec Lenovo qui anticipe les futurs PC portables ARM et 5G à grande autonomie à partir de 2020.

SnapDragon 8cx 04

Snapdragon 8cx (décembre 2018)

Ces machines tutoieront ou dépasseront les 1000 dollars / 1000 euros et constitueront le haut de gamme de cette nouvelle catégorie de produits en visant surtout les professionnels. Mais Qualcomm ne compte pas en rester là et entend bien descendre en gamme et élargir la base d’utilisateurs de ces nouvelles machines.

Lenovo Project Limitless Snapdragon 8cx

Project Limitless de Lenovo avec Snapdragon 8cx

Don McGuire, responsable marketing chez Qualcomm, a confirmé l’arrivée de variantes, qui correspondraient par exemple à un Snapdragon 7cx (la dénomination n’est pas finalisée), et qui permettront de faire baisser les prix des PC portables ARM vers une fourchette de 300 à 800 dollars, toujours avec Windows 10.

Cette démarche doit permettre d’intéresser plus d’utilisateurs mais aussi d’amener les développeurs à se tourner vers ces plates-formes ARM et proposer des versions compatibles de leurs logiciels.

On retrouve le problème de l’oeuf et de la poule et l’effet d’entraînement nécessaire pour que la plate-forme ait une chance de perdurer. Sans pouvoir rivaliser sur la puissance, les plates-formes ARM pour PC permettent d’offrir de belles autonomies et des connectivités cellulaires permanentes mais il faut aussi que l’offre logicielle soit pertinente, et c’est bien ce qui a manqué dans les initiatives précédentes, comme dans le cas de la Surface RT.

Les plates-formes Snapdragon 8cx et ses descendantes sauront-elles séduire face aux offres d’Intel en matière de processeurs basse consommation ? C’est tout l’enjeu.

####post_link###

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *