Informatique Outaouais

Informatique Outaouais

Demandez-nous ce que vous avez besoin.

From the blog

Virgin Orbit : drop test d’une fusée aéroportée

Cette semaine, Virgin Orbit a réalisé un essai au cours duquel la fusée LauncherOne a été larguée en plein vol pour la première fois depuis l’avion gros porteur Cosmic Girl. Cette version modifiée d’un Boeing 747-400 avait décollé depuis l’aéroport et port spatial de Mojave en Californie.

Pour cet essai, le lanceur léger a été largué à une altitude de 35 000 pieds (aux alentours de 10,7 km) et n’a pas démarré son moteur-fusée. Il était en fait rempli d’eau et d’antigel pour simuler la masse de la fusée dans des conditions réelles.

Avec ce qui a été qualifié de drop test, il s’agissait d’engranger de nouvelles données et principalement pour vérifier la chute de LauncherOne lors des premières secondes critiques après sa libération. Cet accomplissement  » marque le début de la transition de l’entreprise vers sa campagne d’essais en vol orbital. « 

La mise en service de LauncherOne se rapproche donc encore un peu plus pour Virgin Orbit. Le lanceur léger sera capable de placer des satellites de 300 à 500 kg sur une orbite héliosynchrone ou orbite terrestre basse.

Après largage par Cosmic Girl, LauncherOne allumera son moteur-fusée principal pendant 3 minutes. La charge utile sera mise en orbite grâce à un moteur-fusée de l’étage supérieur.

Virgin Orbit est une filiale de Virgin Galactic qui vise de son côté le tourisme spatial ou du moins des vols suborbitaux, en l’occurrence avec un engin suborbital VSS Unity largué par un avion porteur VMS Eve.

https://www.generation-nt.com/virgin-orbit-drop-test-launcherone-actualite-1966800.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *